AG du  6 nov 2015

Assemblée générale de l’AMAP de Pompignac du  6 nov 2015

Ordre du jour

 

Rapport d’activités

Rapport financier

Proposition du montant de la cotisation annuelle

Renouvellement  du collège

Projet de produits nouveaux

Questions diverses

19h15 : Gerard Sebie lance l’AG en nommant les excusés du collège (MF Roux, G Lacaze, E Durade, D Laborde), présente Josy Riffaud, avicultrice livrant des œufs à l’AMAP, et la présence exceptionnelle de Monsieur Bernard Le Lann qui filmera quelques séquences de l’AG dans le but de faire un reportage sur l’Amap qui sera diffusé sur sa chaîne « coto2bordo » sur Youtube , puis entame l’ordre du jour :

  1. 1. Compte Rendu moralavec le Rapport d’Activité :

« A la différence de l’exercice précédent qui avait connu des adaptations nouvelles :

–          Déménagement du lieu de livraison de QUEYSSARD vers la ferme du PLESSIS

–          Evènements climatiques qui avaient décalé le contrat légumes jusqu’à fin janvier 2016

L’exercice 2015 s’est déroulé sans changements notables, cependant  nous n’avons pu échapper à la tendance baissière du nombre d’adhérents dans les AMAP. Pour notre AMAP nous y voyons diverses raisons, la diversité de l’offre en circuit court s’est améliorée,  JARDIN de GABRIEL à POMPIGNAC, marché fermier BIO à LORMONT toutes les semaines, plus grande fréquentation des magasins et rayons  BIO par les consommateurs malgré le prix plus élevé. 85 % des actifs de notre territoire quittent la commune tous les jours pour se rendre au travail, il est donc plus facile pour eux de s’arrêter au magasin BIO que de se rendre à nos livraisons uniquement le mardi soir dans un créneau horaire très limité. Nous remarquons chez nos adhérents un plus grand attachement à l’esprit des AMAP qui est avant tout de rechercher la valeur nutritive des produits et l’échange direct avec les producteurs. »

Puis, il passe en revue, avec l’aide des coordinateurs les différents contrats :

LEGUMES : coordinateurs, MF Roux et G Sebie ; producteurs, Aurore et Philippe Sournac à Eysines. Responsables de la distribution : Georges LACAZE, Josiane GUILLAUME et Eric DURADE

« Cette année nos producteurs qui étaient en labellisation BIO depuis 3 ans ont franchi le cap de l’agrément pour les produits suivants : épinards, fenouil, mâche, radis bottes, roquette, blettes, persil. Les poireaux, carottes, choux, betteraves, salades, courges sont en conversion Bio, les autres produits restent en agriculture conventionnelle : Radis noir, navets blancs, pommes de terre.

La surface d’exploitation en BIO qui était d’un hectare est augmentée de 5 hectares.

Globalement le nombre de paniers est en baisse, mais la masse de légumes livrés reste pratiquement stable en raison de  l’augmentation du nombre de gros paniers de 12 à 18 tandis que les petits paniers sont en baisse de 40 nous descendons à 28. Hors vacances scolaires les paniers non retirés deviennent rares, c’est un progrès que nous attendions, comme les années précédentes les produits non retirés sont envoyés alternativement au Secours Populaire et au CCAS. Lors du prochain renouvellement des contrats le prix des paniers passera de 7 à 7,50 € et de 12 à 12,50€.

Au niveau des permanences de distribution, nous avons intérêt à maintenir le nombre d’adhérents sur ce produit, en cas de nouvelle baisse nous devrons revoir notre organisation des permanences. »

POISSONS : coordinateur, F Grignon ; pêcheur, Michel Faugerolles à Gujan.

« La septième saison du contrat poisson a débuté en septembre dernier pour 10 livraisons mensuelles jusqu’en juin 2016.

Depuis 2 ans nous connaissons une baisse régulière du nombre d’adhérents sur le contrat poissons, 40 en 2013, 30 en 2014, 24 lors du dernier renouvellement. Nos voisins de TRESSES qui sont livrés le même jour connaissent également la même baisse, c’est une situation qui risque de poser un problème de viabilité économique pour le pêcheur qui fait le déplacement pour moins de cagettes.

Cette diminution s’explique par le manque de diversité dans les cagettes, la sole entrant pour 70 à 80 %, les adhérents aspirent à plus de choix de poissons. »

POULETS : coordinatrice, E Lagain ; éleveur, Christophe Vigoureux à Montussan.

« 30 adhérents pour 27 petits poulets et 7 gros en 2015, ces chiffres étant stables ces dernières années. La qualité du poulet est reconnue et appréciée. »

Le prix du poulet va passer de 7.70€ / kg à 7.80€ / kg pour l’année 2016. Les tarifs des volailles de fête sont inchangés et les commandes vous seront proposées avant la fin du mois de novembre.

Fromages de Chèvre : coordinatrices Line Coup et Danielle Laborde ; productrice, Marlène Serrano à Courpiac.

« La baisse de la demande constatée en 2014 s’est arrêtée, pour le nouvel exercice nous nous maintenons pratiquement au même niveau d’adhérents sur ce produit. Pour Noël, les offres de plateaux de fromages de chèvre  seront communiquées prochainement. »

Fromage de Brebis et Greuilh : coordinatrice Jocelyne Bourel, producteur, Eric Guttierrez à St Christophe de Doubles.

« Nous notons une stabilité de la demande, le produit est apprécié. Le renouvellement des contrats aura lieu le 27 novembre, les prix seront réévalués, de 10,50 € à 10,75 € pour le fromage, et 3 à 3,50€ pour le  GREUILH. »

Œufs et poules confites : coordinatrice MF Roux ; productrice, Josy Riffaud.

« Nous avons 33 contrats en cours jusqu’à février 2016, c’est la stabilité, les adhérents sont satisfaits. »

Pommes et jus de pommes : coordinatrice Isabelle Techoueyres ; producteurs les familles Bougès et Dupèbe.

« Nous avons 31 contrats en cours. La qualité des fruits est très appréciée. Nous devons régler avec les producteurs le problème du respect des horaires de livraison. »

Champignons : coordinatrice, MF Sebie ; producteur, Monsieur Delmas à Mérignas.

« Ce contrat a débuté en septembre dernier pour une durée de 4 mois avec 22 adhérents et 28 kg par livraison. La fraicheur et la qualité des champignons sont très appréciées. »

Agneau : coordinatrice MF Roux ; producteurs la famille Sancier à St Genès de Lombaud.

« La chute du nombre de contrats constatée entre 2013 et 2014 s’est enrayée, nous enregistrons même une petite hausse. Certains adhérents n’ont signé qu’ ½ contrat, soit uniquement pour Pâques, ou uniquement pour Noël. Si certains adhérents sont intéressés pour le prochain Noël se rapprocher de Marie France ROUX dès que possible. Comme les années précédentes Les bergers ont organisé sur leur bergerie des moments festifs : fête de l’agnelage, journée bienvenue à la ferme, quelques adhérents de notre AMAP y ont participé ».

Kiwis : Après 2 saisons moyennement concluantes, et compte tenu des faibles quantités pour cette saison pour laquelle personne ne s’était porté volontaire pour gérer le contrat, il n’y aura pas de contrat kiwis 2015/2016.

Noix : un nouveau contrat est envisagé par l’intermédiaire d’une amapienne connaissant bien dans le Lot un possible fournisseur. (Voir questions diverses)

Gérard Sebie explique alors que l’Amap peut accepter un nouveau contrat, mais ne souhaite pas donner suite à des offres non alimentaires.

Communication : Gerard cite les 3 évènements ayant jalonné l’année : le repas post AG, le pique-nique des amapiens du 23 mai et la tenue d’un stand pour l’AMAP lors de la journée des associations en septembre.

Il rappelle que la communication est toujours gérée par Josiane et Alain Guillaume, depuis le démarrage de l’Amap en 2008. Il invite les amapiens à consulter régulièrement le blog « Le POMPIN’AMBOUR » où ils trouveront la plupart des réponses à leurs questions.

Le rapport d’activité est voté à l’unanimité.

  1. Compte – rendu financier: Francis COUP, trésorier de l’association, aidé de MF Sebie-Doutres prend la parole.

 

         Présentation du budget 2015

     Recettes

Solde exercice 2014-2015 79,44 €
Cotisations 700 €
Vente de sacs 20 €
Total Recettes 799,42 €

     Dépenses

Assurance 170,4
Manifestations  diverses  (forum Asso, cadeaux, réunions CA, pique-nique, …) 91,98
Frais de fonctionnement (timbres, bureautique, cartouches encre, accueil domaine de Plessis …) 284,59
Travaux électricité Domaine du Plessis (Matériel, balises solaires) 19,8
Abonnement site WEB 55
Réception Assemblée Générale 2015 67,6
Total Dépenses 689,37

 

     Solde positif :      110,05  € 

–          75,63  € sur compte courant

–          34,42  € d’espèces en caisse.

 

Le budget 2014/2015 est voté, pas d’opposition.

 

  1. La cotisation annuelle: elle reste fixée à 10€, quel que soit le nombre de contrats, à régler en janvier. Les adhérents en cours d’exercice devront s’en acquitter s’ils adhèrent avant septembre. Au-delà, ils attendront janvier pour la régler.

Cette proposition du collège est votée à l’unanimité.

  1. et 5. Renouvellement du collège et élection de nouveaux membres: Aucun membre du collège ne souhaitant le quitter, et aucun volontaire souhaitant l’intégrer, il reste donc le même.

Gérard Sebie rappelle qu’un adhérent au Pompinambour peut intégrer le collège de bénévoles motivés, pour s’occuper d’un contrat, à tout moment.

  1. Intervention des producteurs:

Josy Riffaud prend la parole pour donner différentes informations.

– les œufs et les poules : « Nous désirons vous faire part d’un petit problème que nous rencontrons : Pour produire des œufs, il faut des poules, les poules (280) pondent sur une durée de 12 mois environ. Ces poules sont alors vendues aux amapiens en poules à cuire ou en conserve cuisinées par un CAT.

Avec le procédé actuel de libre commande, nous avons des difficultés à écouler les poules : seulement deux tiers ont été vendues .Cette année, il nous reste encore des pots de poules confites.

Lors d’une rencontre entre aviculteurs, nous avons eu connaissance de pratiques différentes :

Le contrat œuf pourrait inclure l’achat d’une poule qui serait apportée vivante, prête à cuire ou confite après sa vie de pondeuse….

Cela nous a paru fort judicieux et tout à fait cohérent avec  « l’esprit » des Amap d’accompagner les producteurs tout le long de la production.

Nous avons un total d’environ 150 amapiens en contrat. Cette pratique n’assurerait qu’en partie la vente des poules, il faudra aussi qu’il y ait comme avant des commandes personnalisées. Pour écouler la totalité il faudrait en fait une poule prête à cuire + un pot par contrat, mais c’est sans doute trop demander.

Proposition : Au moment de la signature du contrat œufs, inclure l’achat d’une poule prête à cuire ou d’un pot de confit (au choix) d’une valeur de 10€. »

Cette proposition est entendue, le collège pense qu’on pourrait proposer en effet ce contrat complet et aussi continuer à proposer le contrat œufs sans engagement « poule ».

– les autres produits :

« D’autre part, je vous informe que j’ai acquis en juillet  un alambic et que depuis je distille plein de plantes pour obtenir des hydrolats aromatiques appelés aussi eaux florales ». Josy nous explique le procédé technique pour obtenir ces eaux florales.

Elle propose donc de faire une vente ponctuelle en décembre de ses produits : fleurs, savons, huiles, crèmes, tisanes, hydrolats….comme l’an dernier, et le collège propose que cette vente exceptionnelle soit couplée avec la livraison des produits festifs (volailles, fromages) le mardi 22 décembre. Tout cela sera confirmé ultérieurement.

 

  1. Questions diverses:

-Madame Clavet exprime son souhait de pouvoir adhérer à des contrats fruits d’été et propose d’étudier la possibilité de nouveaux contrats. Gérard encourage cette amapienne à se renseigner à et faire des propositions.

-Brigitte Monloubou nous parle du contrat noix : Monsieur Granouillac, dont l’exploitation est basée dans le Lot vend ses noix du Périgord a des grossistes mais étudierait la possibilité de vendre à notre AMAP. En 1 livraison, par sacs de 5 kg au prix de 3/3.20€ le kg, et transportés par Madame Monloubou à l’occasion de ses visites dans la région. Il s’agirait de la noix Franquette (noix de Grenoble). L’assemblée accueille très favorablement ce possible contrat.

Françoise Juge, qui nous accueille au Domaine du Plessis, intervient pour expliquer que l’accès pour les voitures sera stoppé juste après la partie parking une fois le portail passé. En effet, les chemins sont abîmés par le passage des voitures pendant la saison humide et leur entretien devient difficile. A part les producteurs et les personnes handicapées, l’accès au chemin vers le local de distribution sera donc barré.

  1. Signature de la charte des Amap:

Isabelle Techoueyres fait lecture de la charte reçue par mail, et chaque amapien présent signe à la fin de l’AG un document attestant qu’il en a bien pris connaissance et y adhère. Cette signature sera proposée à l’ensemble des amapiens lors des prochaines distributions.

20h45 : L’ordre du jour étant épuisé, Gérard invite tout le monde à rejoindre le buffet autour duquel s’engagent des échanges conviviaux.

 

Info de dernière minute : Le producteur de noix a finalement vendu toute sa production au grossiste, mais nous nous y prendrons dès septembre l’année prochaine afin de passer une commande avant la vente aux grossistes.

 

CatégoriesAG